Tutoriel de guitareConnexion

FLAMENCO-RUMBA.COM

cordes de guitare flamenco rumba nylon

Construire sa guitare ... et plus si affinités avec le travail du bois

Partagez

22112015
Construire sa guitare ... et plus si affinités avec le travail du bois

Bonjour los Amigos..


Vous souhaitez construire votre guitare? Ce n'est pas simple... mais c'est possible!


Pour illustration ....avec beaucoup de temps, d'espace, de soins, d’habileté  (un peu de sous aussi pour l'achat des bois et les outils..)


En 2013 je me suis lancé dans la construction d'une guitare flamenca negra en Pau ferro et épicéa. Vu l'investissement en formation auprès de mon ami jean-Marc Perrin, luthier à Saint Amé dans les Vosges, et l'outillage acquis pour mener à bien cette réalisation, je ne pouvais pas en rester là, et en mars dernier la deuxième guitare commençait à prendre forme. A ce jour j'en suis au frettage qui sera suivi du vernissage à la gomme laque appliquée au tampon... Je ne  me presse pas et savoure chaque étape, en essayant de retarder l'échéance finale de la pose des cordes pour faire durer le plaisir. 


Certain voudront peut-être se lancer dans cette aventure ( car c'est bien d'une aventure qu'il s'agit). Je partage donc les résumés  vidéo de ces constructions qui seront  peut-être utiles dans un premier temps pour inspirer, motiver et documenter, ceux qui envisagent de faire leur guitare de leurs mains ou ceux qui sont déjà dans la construction.


Si il y a des questions techniques ou autres,  ce sera avec plaisir que je tenterai d'y répondre au regard de ma faible expérience de débutant.


Premier projet : 


- Documentation en se référant à deux excellents livres : 


La fabrication des guitares clastiques par Roy Courtnall ( en français)
Classical guitar making ( par John S. Bogdanovich ( en anglais)


- Principe de la formation : à chaque phase le luthier Jean-Marc précise l'étape à réaliser, les actions à entreprendre et illustre les techniques à mettre en oeuvre avec les outils. La réalisation est faite soit à l’atelier du luthier si des outils spécifiques ou des machines sont nécessaires ( calibreuse, scies ou défonceuse sur tables, fer à cintrer ...) mais dans la plupart des cas de retour à la maison lorsque les outils utiles sont disponibles.


- Plans : Sur la base des plans d'une guitare  classique de Miguel Rodriguez Jr 1977. L'architecture globale a été reprise, toutefois les largeurs d'éclisses, épaisseur du dos, des éclisses et de la table, ainsi que la hauteur du chevalet ont été adaptées pour obtenir une intonation, une attaque, et un confort de jeu flamenco.


- Bois : dos éclisses Pau ferro ( palissandre de Bolivie
Table épicéa allemand ( à motif griffes d'ours - Bear claw)
Touche ébène, manche acajou, chevalet palissandre de indes, sillets en os


- Résumé vidéo : 





"La Primera" jouée en concert par l’excellent guitariste flamenco  Mariano Martin ( première guitare du luthier Lester DeVoe palissandre/table cèdre, deuxième guitare "La Primera" Pau ferro/épicéa)






Deuxième projet : 


Toujours en gardant la forme et la solera utilisées pour la première guitare, le barrage et les épaisseurs de table ont été revus pour une version imaginée afin d'obtenir un son plus chaud, un peu plus percussif, conjointement à l'utilisation du Padauk africain pour le dos et les éclisses.


La guitare est réalisée à la maison à 99%.


Résumé vidéo de la construction en cours : 







 


Amicales salutations flamencas!

Commentaires

@douce@france a écrit:
http://lutherie-guitare.org/wiki/Chapitre_4_:_L%27outillage_n%C3%A9cessaire_-_l%27atelier  voila ma source £££ j ai pas de mérite µ aie Mdr!!


Bonjour,

C'est effectivement un site très intéressant... merci Doucefrance de l'avoir mis en avant. 

Il y a aussi celui-ci avec des expériences partagées 

http://www.lutherie-amateur.com/Forum/index.php?sid=14b7e73153356e46d128e76fe932406e
Merci Kyudo pour ton lien , il est sympa aussi .. good
quelques photos de la construction de la belle andalouse...

Sciage du diapason de 650mm selon un gabarit déjà étalonné.



Travail sur les filets...








Plateforme et fer de cintrage à chaud





Mise en attente sur la forme après cintrage et avant  collage ...




Collage











Une fois tous les filets collés, les parties débordant du dos et de la table sont arasées au rabot noisette...



Collage de la touche



Après la pose des filets, ceux ci sont arasés au racloir.



Finition du profil du manche.. au rabot, à la lime et au papier abrasif. Profil du manche en "C". Épaisseur 21mm du haut en bas.





 à suivre...
avatar
 amigos!!


descendu 10 jours dans le midi et ayant poussé le voyage à Barcelone ( très beau Barcelone!) où j'ai passé quelques jours, j'avais mis en standby le projet... pas plus mal, car le vernissage ayant déjà bien commencé tout le mois de Mai, un temps de séchage prolongé était le bienvenu. 


Pour rappel , il s'agit d'un vernis que l'on appelle French Polish , c'est à dire appliqué à la main au tampon ( muñequilla en espagnol). Le vernis est un vernis gomme laque blonde ( goma laca) simple dans lequel je n'ai pas rajouté de résines de benjoin de siam, de sandaraque et de gomme élémi comme pour la précédente guitare. Pour réaliser un vernis tampon goma laca , il faut compter 5 à 6 semaines ( d'où le prix que demandent les luthiers pour ce type de vernis).


Dans la première phase de "charge" des dizaines de sessions de vernissage et de ponçage fin au papier abrasif grain 1000,  ce sont succèdées tous ce mois de mai et le vernissage en est à sa phase finale  qu'on appelle l'éclaircissage.


Après avoir poncé à l'abrasif grain 2000 et 3000, il s'agit de passer un tampon ( muñequilla) neuf spécialement dédié à cette étape, dans lequel on injecte à la seringue un peu d’alcool pur à vernir. Toute la difficulté résine dans le fait que le tampon ne doit pas "mouiller" le vernis, au risque de le dissoudre et de l'endommager. Le tissu du tampon  doit être à peine  imbibé en surface et dégager l’alcool sous forme de vapeur. Passé rapidement et avec légèreté au début sur le vernis,  les vapeurs du tampon  ramollissent sur quelques microns le vernis qui "roule" finement et s'étale. Plus le tampon sèche ( on le sent au fait qu'il glisse de mieux en mieux) on peut appuyer un peu plus fort ( relativement) ce qui augmente l'effet de glaçage de la surface. C'est une tâche délicate, mais  très agréable à réaliser 


Sur la photo on se rend compte par le reflet des objet sur le dos de la guitare, de l'effet glacis obtenu progressivement.









Une fois le vernis achevé, les étapes suivantes seront : 


- le collage du chevalet ( en cours de vernissage également)
- le contrôle très précis du renversement de manche avec montage à blanc des cordes pour s'assurer que la "pente" de la touche est parfaite.
- pose des frettes.
- réglage des frettes , ajustage des hauteurs des sillets de tête et de chevalet.
- montage des cordes et premier test!!        ou     ou      
- pose du golpeador lorsque le vernis aura "tiré" pendant quinze jours au moins.


A bientôt...

Dernière édition par Kyudo le Mer 7 Juin 2017 - 16:36, édité 5 fois
Bravo, je m'étais essayé à ce genre de vernis, il faut une patience infinie...
avatar
 


Bon ... le vernis est terminé..... le chevalet est collé




- le sillet de chevalet a été amené à une hauteur permettant que les cordes soient à 7,9 mm au dessus de la table.

- le réglage fin de la pente de touche ( ajustage du renversement de manche) a été effectué, en s'aidant d'une corde tendue entre les sillets de tête et de chevalet,  en posant une douzième frette amovible et en mesurant la hauteur entre la frette et le dessous de corde à cette douzième case.. La hauteur de corde après ajustage léger de la pente de touche,  est alors de 2,5 mm.






 - la pose des frettes est réalisée.
(Le marteau de la photo est impressionnant, mais il est utilisé avec modération...)




reste à faire ...


- l'alignement des frettes  à la lime plate et avec un bloc d’aluminium rectifié, garni de papier abrasif grain 200, 400, 600


- la suppression du méplat des frettes limées en reconstruisant l’arrondi pour avoir un contact avec la corde le plus réduit possible et centré au milieu de chaque frette. Utilisation d'une lime spécial à gorge arrondie et de papier abrasif fin (grain 240 sur une cale fendue spéciale, puis de produit de polissage de l'acier.


- l'adoucissement à la petite lime fine des extrémités de frettes pour n'avoir aucun point d’accroche pour les doigts
.
- les retouches de vernis du bord de touche dont le vernis a été partiellement enlevé par la lime lors de  l’arasement des frettes .


- polish au Super Nikco

- découpe et pose du golpeador.





en bref encore un peu de travail qui laisse au collage du chevalet  le temps de bien sécher et puis ...


- la pose des cordes. Vérification des hauteurs obtenues.
- essai de la guitare.
- contrôle de la présence ou nom d'anomalie ( buzz, frises..) réglages fins éventuels.


a suivre ...
avatar
good good good     Je suis scotché depuis le début par la minutie, la précision du travail,
la patience et la persévérance qu'il doit falloir.
Le kyudo doit y être pour quelque chose. (Je suis allé voir le petit Robert) ¨*¨ ¨*¨ ¨*¨
Je n'ai qu'un mot à rajouter  dans l'attente d'une vidéo pour entendre la belle  *chap
avatar
Hola

C est un vrai plaisir de voir toute l'evolution. Je regarde avec admiration. Quel travail magnifique ! Merci du partage et bravo à toi  Kyudo good
avatar
 merci Ramuncho, merci Tanounio... je suis content que le sujet vous plaise.. c'est un peu le but de donner envie à ceux qui seraient tentés par l'aventure...comme j'ai le virus j'en suis à ma troisième.. mais sans investir dans du matériel comme j'au dû le faire, on peut se rapprocher d'un luthier qui offre des ateliers-stages pour construire sa guitare soit même ...

Pour ce qui est du  kyudo je le pratique depuis 25 ans et sans que cela paraisse de l’extérieur quand on assiste à un tir, c'est pour ceux qui le pratiquent, un peu l'art de couper les cheveux en quatre tant la technique est fine et exigeante..du coup cela prédispose au travail méticuleux comme tu le dit ami Ramuncho..
avatar
Hola, alors déjà  merci RAMUNCHO car le kyudo je viens de le découvrir aussi (sur gogole) good  

et en ce qui concerne ta troisième précieuses moi ce que je kiiiffff à chaque fois c la tète   ¨*¨ 

µmusic µmusic
avatar
  Une bien belle journée...


 la belle est terminée....Je l'ai baptisée "La Luna Blanca". Elle vient de se présenter devant le photographe et vous livre ses premiers portraits...


Le poids du bébé 1.414 kg ( les mécaniques fond 173 gr à elles seules..)


Je l'ai habillée avec des cordes Tomatito dont Jorge09, qui en était si content, m'a donné l'envie de les essayer après les avoir entendues sur  sa guitare...
 

J'ai eu envie de  tendre les cordes juste un peu pour vérifier les réglages... presque parfait... juste le sillet de tête à baisser , je pense de 1 dixième de mm...




mais l'envie de les tendre un peu plus m'a pris..  Erreur fatale !! 


je l'ai accordés très très  en dessous de la tension normale pour ne pas sollicité le chevalet mais suffisamment pour que la guitare réponde  ... Waou!!!! elle envoie la belle  ... et je regrette d'avoir fait cela..... car il va me falloir la détendre et attendre lundi prochain pour la mettre en tension normale sans risque.... et je ne pense plus qu'à cela maintenant ...les secondes sont des minutes,  les heures durent de journées .... aï! aï!




en attendant les photos ...





















Je me marre en pensant au guitariste qui aura cette instrument entre les mains lorsque je ne serai plus de ce monde .. et que le gars se posera la question de savoir qui a construit cet instrument ... en voyant l'étiquette il pensera que c'était un luthier ... sans savoir qu'il n'y a que trois guitares de ce type dans le monde construites par un inconnu ...






Maintenant... désolé mais il faudra , comme moi attendre la semaine prochaine 


pour l'entendre...

Dernière édition par Kyudo le Ven 16 Juin 2017 - 16:39, édité 2 fois
avatar
@Bouleau a écrit:

et en ce qui concerne ta troisième précieuses moi ce que je kiiiffff à chaque fois c la tète   ¨*¨ 

µmusic µmusic



Señor  Bouleau


Content que ma tête te revienne...! Hi Hi !!


 j'ai dessiné beaucoup de têtes de guitares avant d'arrêter mon choix sur celle là qui est inspirée de la fleur de Lys ( on est pas français pour rien ..) 

Il y a quelques semaines j'ai vu une guitare de Manuel contreras qui avait une tête un peu semblable, sauf la pointe supérieure enlevée et les cornes un peu plus resserrées..

avatar
good Superbe résultat et très belles photos *chap

:giro:Pas beaucoup de commentaires tout au long de sa réalisation, mais il y a environ une semaine
en recherchant le sujet qui avait disparu du portail, je me suis rendu compte qu'il y avait eu
plus de 2700 vues. Un des records du forum si mon interprétation du tableau est bonne.  :oléolé:

¨*¨¨*¨¨*¨

-)
avatar
@RAMUNCHO a écrit:
good Superbe résultat et très belles photos *chap

:giro:Pas beaucoup de commentaires tout au long de sa réalisation, mais il y a environ une semaine
en recherchant le sujet qui avait disparu du portail, je me suis rendu compte qu'il y avait eu
plus de 2700 vues. Un des records du forum si mon interprétation du tableau est bonne.  :oléolé:

¨*¨¨*¨¨*¨

-)

 Merci pour le message amical Ramuncho.


S'agissant du nombre de messages important, c'est en fait parce que j'ai alimenté la construction de cette dernière guitare à partir du post relatant la construction de la précédente, et le nombre de vues se cumule.
Il y avait eu beaucoup de messages à la construction de la guitare précédente , car Jacques ( de Dublin) postait en même temps en parallèle,  le suivi de la construction de sa première guitare. Il y avait donc une émulation avec les amis du forum que ces deux chantiers intéressaient. Jacques et moi échangions beaucoup sur nos technique de construction et cela créait un fort engouement.

Le record c'est Jacques (de Dublin) qui le détient avec +de 6900 vues.!! ( voire rubrique Questions / Réponses diverses  du Forum en date de dernier message du 23 avril 2016 



(mais je me demande si son post n'était pas accessible aux invités non inscrits alors que mon sujet n'est visible que par les membre inscrits )
avatar
 Bonjour les amis ...


Voilà l'aventure se termine .. la guitare est née.

Il y a quelques mois encore ce n'était que quelques planches de (beaux) bois et du métal...


Aujourd'hui c'est un instrument que je vous présente en vidéo ..

J'ai fait un enregistrement rapidement en mettant des extraits au bout le bout, avec une camera Sony et une prise de son avec un enregistreur numérique Tascam DR40 sans effet ni retouche audio. Il y a un peu de perte audio au montage mais cela reste correcte ..

Je vous laisse découvrir en espérant que mon jeu assez basique vous laissera apprécier l'instrument..

avatar
*b*  Gérard,

Merci du partage, dommage que cette aventure ce finisse, je ne pense pas que tu vas en resté là? quand on aime on ne compte pas   £Guitarist.

Déjà et avant tous respect ¨*¨ et chapeau bas *chap pour cette nouvelle naissance, La qualité de cette blanca me laisse rêveur, elle à une voie magnifique et j'imagine si tu lui rentres dedans elle doit te décoiffé et enrhumée avec ça réponse.

Tes impressions de ce jeu de corte Tomatito t50J tension forte?
Encore merci et à la prochaine aventure, je garde la même place au 1er rend  *chap
avatar
Rien a dire c est un blanc éclatant £££  (note profonde chaude,une réussite parfaite comme le chiffre 3 lol) *br* *br* good good
avatar
elle est magnifique Kyudo !!

je suis étonné de la profondeur des basses pour une blanca, j'aurai écouté les yeux fermés j'aurai dis c'est une negra, c'est peut être à cause du micro / enregistrement,
on voit avec la buleria et la solea de la fin de vidéo qu'elle en a encore sous la pédale,
ça répond !!

une oeuvre d'art, vraiement superbe

et au passage, j'aimerai avoir ton jeu "basique" :)  j'en suis pas loin mais c'est du travail !!
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum