Flamenco Rumba - Forum Francophone

Tout ce qui n'est pas partagé ou donné est perdu à jamais...
 
ÉvènementsArticles de publications boutique du forumFAQAccueilflamenco rumbaConnexionS'enregistrerFaire un don
4 vidéos pour jouer une Taranta : Cliquez ici
Voir les sujets actif du jour Cliquez ici
voir les messages du Forum sans réponse Cliquez ici
Derniers sujets
» Samuelito
Hier à 23:56 par xabi

» rumba
Hier à 23:49 par xabi

» Application mobile pour le Forum
Hier à 22:10 par Franky

» Quisiera para el tiempo
Hier à 20:58 par jean'66

» petite pépite cette jeune
Hier à 20:06 par jean'66

» re mi vida
Hier à 19:05 par medhy

» Marseille et ses environs.
Hier à 18:09 par Franckistres

» Nouveau marseillais :)
Hier à 13:14 par Carasco

» C'est la rentrée, venez danser !
Hier à 10:12 par papyguitare

» Franky & bouba
Hier à 10:11 par papyguitare

» mon vieux
Hier à 09:59 par papyguitare

» Bonjour à tout le monde
Jeu 21 Sep 2017, 18:29 par pasqualitos

» Cherche rencontré des musiciens de paris
Jeu 21 Sep 2017, 13:58 par Invité

» Le Prisonnier (je t'envie petit moineau) version simple Pacooo7
Jeu 21 Sep 2017, 09:30 par Pacooo7

» recherche tablatures
Mer 20 Sep 2017, 23:11 par Bouleau

» extrait dame de haute savoi version rumba si ca vous plait je la ferait entiere
Mer 20 Sep 2017, 19:41 par medhy

» la isla del amor gipsy caro
Mer 20 Sep 2017, 17:27 par winsou

» Bonjour.
Mer 20 Sep 2017, 15:17 par pasqualitos

» Cumpleaños joyeux goku
Mer 20 Sep 2017, 15:11 par pasqualitos

» El Contragolpe / Manu Chao / reprise / Pacooo7
Mar 19 Sep 2017, 22:06 par Pacooo7

» compas rumba
Mar 19 Sep 2017, 16:54 par Pacooo7

» Salon de la Lutherie 2017 à Toulouse
Mar 19 Sep 2017, 15:40 par Germain.

Petites annonces

Voir toutes les annonces

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Pacooo7
 
papyguitare
 
Manolo
 
pasqualitos
 
xabi
 
Bouleau
 
medhy
 
jean'66
 
seb45
 
moussuseguin
 
cordes flamenco Rumba
Poster un nouveau sujet   Partagez | 
 

 intermittent du spectacle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Franky
Viva la música
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste

Nombre de messages 5920
Guitares Manuel Bellido, Camps FL11, Flamenco Rumba


MessageSujet: intermittent du spectacle Dim 14 Juil 2013, 14:06

Ceci n'est pas un coup de gueule, mais à l'approche d'une réforme concernant l’annexe 8 et 10 il est important de faire circuler la vérité concernant la situation des intermittents du spectacle, car les médias intoxique l'opinion public à coup d'amalgame.

Ne vous laissez pas influencer par les médias qui tentent de diviser le milieu artistique contre les autres corps de métier.

Je souligne au passage sans porter d'accusation, que nous sommes régulièrement mis en concurrence par des groupes de musique qui font des soirées au black.
c'est à dire :
soit des musiciens qui ont déjà un emplois et qui arrondissent leur fin de mois avec des soirées animations, spectacles. 
soit des musiciens qui touchent des prestations sociale et qui vont jouer de la musique au black.

Dans les deux cas de figure, les musiciens ne payent pas de charges à l'urssaf et autre organisme via les déclarations guso, du coup leurs prestations peuvent se vendre moins cher qu'un groupe composé de professionnel du spectacle (intermittent) qui payent 80% de charges sociale pour obtenir une vraie fiche de paye.

Bien évidemment je suis conscient que dans la "rumba flamenca" la majorités des groupes fonctionnent au black, cela fait 9 ans que je suis intermittent du spectacle mais je ne vous lance pas la Pierre, car auparavant j'ai moi même fonctionné comme ça (un emploi + guitare au black), ce qui est important par respect pour la culture en France c'est d'évitez de vendre des prestations musicale avec des prix très bas, 
"casser les prix" n'est pas un bon chemin concernant l'avenir de la musique en France.


Chaque année l'activité économique générée par les intermittents du spectacle est très importante, notamment dans la section des musiciens : 
cotisation des salaires avec 80% de charge à payer, restauration, hôtellerie, gazole, auto-route, location de salle, taxe SACEM, affiches, site web, matos, instruments... et autre activité lié au circuit économique dans notre société.

Et malgré tout, certain politique nous visent du doigt comme si on était les responsables du déficit de l'UNEDIC. 
Voir cette vidéo explicative pour mieux comprendre le fonctionnement des intermittents du spectacle, et de dénoncer les médias (qui pour ne pas changer leur principe), n’hésitent pas à faire des amalgames.










_ _ _ _ _______________ _ _ _ _
*valid*   partenaire du site Thomann :   Arrow  https://www.thomann.de/fr/index.html?partner_id=41370
Revenir en haut Aller en bas
walter
Guitar'Actif


Masculin
Nombre de messages 321

MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Dim 14 Juil 2013, 22:19

Cela fait plus de 15 ans que des potes à paris se battent contre la baisse des "salaires" pour les artistes. A force de négocier, on accepte n'importe quoi pour tourner. Ici un bar propose 50 eu pour un groupe ! D'autres donnent 50 eu par musicien, c'est le cas le plus courant. Mais même 100 eu par musicien c'est illégal. Les organisateurs de festivals proposent parfois 130 eu par musicien alors que c'est illégal. Au minimum il doit être versé 170 eu par musicien ! Et je ne compte pas les défraiements. Le problème c'est le mélange des groupes amateurs et de ceux qui veulent en vivre. Un groupe qui fait ça le dimanche est content quand il reçoit un défraiement et un petit billet. Les journées à s'entrainer dure ou à se former en espagne est déprécié lorsqu'on  se fait mal payer. A force de tout accepter on se fait évacuer. Mais évacuer par qui ?
- D'abord par les uns et les autres de la même profession. par nous même. Par un jeu de la concurrence où chacun veut la place de l'autre et est prêt à tout pour ça.
- Ensuite par la mentalité qui veut qu'un spectacle payant c'est nul. Tout devrait être gratuit, c'est à dire, payé par les collectivités. Du coup lorsqu'on fait payer l'entrée d'un spectacle, les musiciens eux mêmes s'indignent par ce que c'est pas "cool". On est tout juste bon à passer le chapeau, donc, ou a crever. A côté de ça, j'ai vu les petits organisateurs locaux payer 45 000 eu pour que sanseverino vienne pousser le chansonnette dans un petit village pendant 3/45 d'heure. Ou, si vous voulez, 1 million d'eu a été versé à Johnny pour qu'il chante à la fête de la musique, c'était gratuit pour le public mais ça a coûté en fait, 1 million... A que johnny quand même !
- Par les besoins de jouer plutôt que rester à la maison. Du coup, on accepte des contrats à que dalle. Nous on a toujours refusé pour une raison très simple, on paye correctement les artistes avec qui on travaille. Mais de moins en moins de compagnies gardent cette politique.
- La difficulté de faire venir un groupe et de le payer correctement. Car il faut payer chaque artiste et les défrayer. Alors qu'un DJ coute 80 eu la soirée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Bouleau
Soutient le Forum
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste

Nombre de messages 5037
Guitares Alhambra 5 F CT blanca Pailletée CAMPS FL11 S TURBO 24 soupapes Flamenco-rumba du forum (Juan Lopez) et une made in China qui est au placard


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Dim 14 Juil 2013, 23:32

:z:  c trop tard amigos :z: 

tout le monde (système intermittent) va au "naufrage", :bye: : 

 ya des personnes qui ont voulus revendiqués à l'époque (année 90)    genre des gréves en direct sur d plateaux TV , ou autre... 

et alors ! nada rien n'a évoluer !! 
manque de mobilisation !!!! on vit dans un monde d’égoïste !!!!!!
  mais visiblement, (et hypocritement)  on est tous "satisfait"...

"c le 14 juillet !!!!!!!! révoltons nous "!!!!!!!!!

_ _ _ _ _______________ _ _ _ _


Arrow
flamenco rumba partenaire Thomann
Revenir en haut Aller en bas
lionel.30
Infos Lutherie
avatar

Féminin
Je suis :
  • Chanteuse
  • Danseuse

Nombre de messages 2142
Guitares g.montoya , clasica allemande, sanchez 30, admira 2000F1, yamaha F310,paradisio primera


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Lun 15 Juil 2013, 05:55

c'est le probleme de l'offre et la demande !!!!
il devrait y avoir plus de contrôle , sur les organisateurs , c'est eux les vrais tricheurs , c'est a eux que le black profite , ils faudrait qu'ils payent un forfait a l'etat qui serait minorée en fonction de la retribution redistribué aux artiste
ex: taxes 500 euros , cachés de l'artiste 300 euro , taxe restant a payé :200 euros

ca inciterais les organisateur a mieux payer les prestataire

mais je sais, je vie qans un monde utopique !!
bon courrage les pros !!!!!

_ _ _ _ _______________ _ _ _ _
EL YOYO   LOS CASSEROLAS FAMILY !!!
Revenir en haut Aller en bas
memito
Soutient le Forum
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste

Nombre de messages 578
Guitares Alhambra 3F/ 7F


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Lun 15 Juil 2013, 11:57

Bonjour à tous,
voici mon avis sur la chose qui n'engage que moi.
Il y a un problème avec le régime intermittent ça c'est évident.
Mais évitons de se tirer dans les pattes entre artistes (pro ou amateur, connus ou pas).
Le spectacle vivant (musique, théatre, cirque, danse, arts de la rue etc...) est le parent pauvre du système.
Alors? Qui sont les riches qui n'ont pas intérêt à ce qu'on mettent un coup de pompe dans la fourmilière ?
Les mêmes dont franky nous dit de nous méfier, les médias et donc... l'audiovisuel !
Ce n'est pas politiquement correct de le dire dans le milieu et on préfère dire qu'il faut se "serrer les coudes"...Mais c'est là que sont les abus. Dans les boites de prod où les gens bossent à plein temps et profitent du statut à bloc. là où ils cumulent les cachets pour avoir des indemnités plafonnées au max!
Alors que les artites scéniques galèrent pour décrocher des dates et vivent pour beaucoup dans la précarité et l'angoisse du renouvellement...
Alors pourquoi les pouvoirs publics ne disent rien? Parce qu'ils se mettraient à dos les médias influents de l'audiovisuels qui vivent de la rente publique (et donc de nos impots au passage...).
Un guitariste amateur se fait 50 € pour jouer dans un bar? Combien se fait le producteur d'une émission de télé réalité à votre avis?
Je n'ai pas de solution miracle mais respectons et soutenons les véritables artistes au black ou pas, allons aux spectacles, aux concerts et cassez vos télés qui vous enfument le cerveau, ça vous fera 116€ par an de gagné pour sortir !!!
good

_ _ _ _ _______________ _ _ _ _
MEMITO
Revenir en haut Aller en bas
douce@france
Soutient le Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages 4092
Guitares admira k34


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Lun 15 Juil 2013, 13:19

Comme je ne s avait rien sur le monde du spectacle voila un article qui éclaire un peu lol 




Rubrique : Etre pro
Combien on gagne ?
Combien on gagne en étant musicien professionnel ? Il est évidemment impossible de répondre une fois pour toute à cette question tant les réalités de chacun sont différentes. Le salaire qu'on arrive à "sortir" chaque mois est fonction de son niveau, de son implication dans un nombre plus ou moins grand d'orchestres ou de groupes, de la qualité de la promo qu'on se fait, de ses exigences personnelles, etc... Voici donc juste quelques éléments à partir desquels il est sera possible de commencer à se faire une idée. Je précise toutefois que je les ai rassemblés à partir de mon expérience personnelle et de celle de quelques amis, ce n'est donc qu'une vision parcellaire de la réalité.
Quatre choses me semblent déterminantes dans le salaire d'un musicien professionnel :
L'importance des cachets perçus pour les concerts
Cet aspect ô combien important dépend lui-même de plusieurs choses :
Jouez-vous seul, en petit groupe, en grand groupe ? Moins on est au sein d'une formation musicale, plus on peut espérer gagner. Ceci est tout simplement dû à la pauvreté des organisateurs de spectacles, qui pourront plus facilement se payer un duo à 700 euros qu'un quintette à 3500 euros. Résultat, plus on est nombreux, moins il faut demander par personne si on veut être souvent embauchés.
Le style de musique que vous jouez a-t-il un marché et des habitudes de tarifs ? Si vous jouez d'un style peu proposé et très demandé, vous serez certainement mieux payé que si vous jouez d'un style peu demandé. A ce que j'en sais, en jazz par exemple la concurrence est terrible entre les très nombreux musiciens d'excellent niveau, et la demande n'est pas énorme, donc les salaires sont minuscules, sauf pour les plus grands. En classique, les salaires sont plus standardisés et souvent de meilleur niveau que dans d'autres styles.
Ce que vous proposez est-il "pro" dans sa forme ? Plus votre concert est rôdé, au point, réfléchi dans toutes ses dimensions (musicale, scénique, ambiances, rythme, etc...) plus vous pouvez espérer le vendre cher... Les cachets augmentent donc généralement dans la vie d'un groupe au fur et à mesure de sa professionnalisation.
Restent aussi des critères de "richesse" de l'organisateur. Une petite association locale ne pourra pas payer aussi cher qu'une grande salle ou qu'un grande ville... Après c'est une question d'éthique. Personnellement, je suis très ouvert à la discussion avec les organisateurs "pauvres", pour essayer de déterminer ce qu'ils peuvent payer. Dans plusieurs groupes dont je fais partie, on considère que lorsqu'on joue pour des petites associations locales, c'est notre participation à la vie sociale, et c'est presque du bénévolat. Dans ce cas, ça peut quasiment être gratuit.
Pour résumer, disons que les cachets peuvent démarrer très bas (quelques dizaines d'euros net) pour les musiciens d'un groupe qui débute, assez rapidement monter à quelque chose de l'ordre de 100 à 200 euros nets si ça marche bien. Aller au delà est évidemment possible, mais cela veut dire que vous être en train de réussir quelque chose de vraiment bien...
Le nombre de cachets perçus dans l'année
Combien de fois réussirez-vous à vendre votre prestation dans l'année ? 10, 20, 30, 50, 100 fois ? Un petit groupe local qui débute fera plus probablement 10 dates dans sa première année que 100. Pour en faire 20 ou 30, il faut déjà commencer à bouger, tourner dans tout le département et un peu au delà. Pour en faire 100, il faut tourner au moins à l'échelle d'une grande région ou du pays entier, sinon on sature le marché local.
Or, il faut savoir que tourner loin n'est pas évident. Soit vous faites partie d'une formation qui correspond exceptionnellement bien à une demande forte, et de très bon niveau, et dans ce cas vous pouvez avoir la chance que le simple bouche à oreille suffise (c'est à mon avis extrêmement rare), soit votre promotion est très bien faite (par un pro)... Il y à là des choix à faire dans le cheminement du groupe.
Faire 20 à 30 dates est insuffisant pour faire vivre un musicien. Une des solutions pour accumuler suffisamment de cachets peut consister à faire partie de plusieurs groupes, de tailles différentes (solo, duo, trio, plus gros)dans des styles différents, pour pouvoir proposer une palette diversifiée de prestation et être plus souvent embauchés.
Le minimum de cachets que recherchent la plupart des musiciens est 43 dates par an, seuil au delà duquel on peut obtenir le statut d'intermittent du spectacle.
Le fait d'être intermittent ou non
C'est évidemment un critère déterminant dans le calcul du niveau de salaire que l'on pourra toucher annuellement. Lorsqu'on est intermittent, l'état (par l'intermédiaire de l'ASSEDIC) verse un complément de salaire (qu'il appelle une indemnité de chômage) dont le calcul repose sur ce qu'on a gagné durant l'année précédente (je simplifie car tout ça est assez compliqué, vous trouverez des infos plus précises auprès d'une ASSEDIC ou de sites spécialisés). Grosso modo, je dirais que l'ASSEDIC reverse annuellement des sommes du même ordre de grandeur que ce qu'on touche en salaire net. J'ai par exemple touché 8000 euros de salaire net l'an passé, et l'ASSEDIC m'en a versé 9000. C'est donc une aide très conséquente, et très très bienvenue quand on n'est pas une star.
Mais être intermittent demande une bonne organisation car tout est complexe, et une certaine constance dans le travail (réunir 43 cachets en 10 mois et demi n'est pas si facile).
Les revenus complémentaires
Lorsqu'on est musicien il y a souvent plein d'opportunités de travaux annexes qui permettent également de rentrer quelques sous :
L'enseignement de la musique (cours d'instrument, de chant, de musique d'ensemble, etc...)

Participation à des projets musicaux ponctuels (composition ou écriture d'arrangement pour des spectacles à monter, par exemple en milieu scolaire...)

Travail de création musicale pour des documentaires, petits films...
Tous ces travaux peuvent rapporter quelques sous, mais à moins d'en faire beaucoup, ces revenus restent plutôt marginaux, de l'ordre de quelques centaines à quelques milliers d'euros par an. Il faut également savoir que ces revenus ne pourront, pour l'essentiel, pas être comptabilisés au titre du statut d'intermittent du spectacle et n'entreront pas dans le calcul de la hauteur de l'indemnité pour l'année suivante.
Quelques ordres de grandeur
Essayons de résumer tout ça pour voir ce que peut gagner un musicien professionnel dans une année. Je me place dans le cas le plus courant, celui d'un professionnel consciencieux, qui fait sérieusement ce qu'il peut, sans être un génie créateur ou un fantastique virtuose.
Professionnel débutant, faisant partie d'un ou deux groupes d'importance locale et départementale pas encore très connus, donnant quelques cours à côté de son activité... Il n'est pas encore intermittent du spectacle. Il peut imaginer gagner... 5000 à 10000 euros par an, je dirais.
Après 2 ou 3 ans, le ou les groupes commencent à tourner un peu plus loin, le musicien est parfois sollicité pour des projets annexes... Il est devenu intermittent. Il peut gagner... 10000 à 15000 euros par an.

Après encore 5 ou 6 ans ans. Un ou plusieurs des groupes tournent bien, sont suivis pas des tourneurs professionnels. Les cachets ont augmenté, les groupes jouent plus souvent. Il peut gagner... 15000 à 20000 euros par an ?

Il y a donc, forcément, une période critique au début, durant laquelle on ne peut pas gagner suffisamment pour vivre. Là, c'est la débrouille : le copain ou la copine gagne un peu mieux, ou alors on fait à temps partiel un boulot à côté pendant un an ou deux, pour faire la transition...
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Franky
Viva la música
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste

Nombre de messages 5920
Guitares Manuel Bellido, Camps FL11, Flamenco Rumba


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Mar 16 Juil 2013, 15:49

douce@france ça fait plaisir que tu t’intéresses à la situation des musiciens, des intermittents, et donc de la culture en France, mais à vrai dire le copier / coller de ton article est un simple schéma non précis, ce n'est pas beaucoup développé par rapport aux cotisations sociale des musiciens, et il ne parle pas du fonctionnement (les frais) financier des groupes de musique en France.

_ _ _ _ _______________ _ _ _ _
*valid*   partenaire du site Thomann :   Arrow  https://www.thomann.de/fr/index.html?partner_id=41370
Revenir en haut Aller en bas
douce@france
Soutient le Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages 4092
Guitares admira k34


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Mar 16 Juil 2013, 17:22

OUI je me doute qu il manque des choses ,et surtout je me rends comptes que ces la JUNGLE glub
Revenir en haut Aller en bas
flopiteau
J'arrive...
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste
  • Chanteur

Nombre de messages 22
Guitares ibanez


MessageSujet: viva le pole emploie Dim 21 Juil 2013, 20:46

Intermittent ou non , il ne faut pas oublier que c'est un statut et non pas un travail.
Avant tout on es des musiciens , des artiste ou des technicien , c'est ca notre métier !!! Et on peux bénéficier de l'allocation chomage ( à certaine condition ) , mais ce n'est pas un métier d'être intermittent comme je l'entends souvent.

Pour bénificier du statut je l'admet que pour un musicien ce n'est pas évident (c'est pour cela que je suis technicien!!) , mais ce qu'il me fait le plus rager c'est qu'une fois que tu renouvelle avec toutes tes dates bien comme il faut c'est l'assedic qui est souvent à la rue pour traiter ton dossier.!!

Courage à tous et gardez le morazl !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Lun 22 Juil 2013, 13:24

Dans les autres métiers,il y a pas autant de concurrence déloyale,ces groupes qui jouent pour une misère voire un repas et des bières.
C'est ça qu'il faudrait régler.

A une époque en Espagne il y avait la fameuse liste des artistes flamenco,une liste de tous les chanteurs,danseurs,guitaristes, avec le prix de chacun.
Ça peut paraître un peu marché aux enchères mais au moins c’était clair.

Mais heureusement qu'on fait ce style musical,ou selon le département le marché est pas trop saturé.

Et surtout on se plaint mais quand même en France on est bien mieux lotis qu'ailleurs.
A jerez je connais des chanteurs,ou guitaristes qui sont des figuras avec un niveau extrêmement supérieur aux français qui font parfois des cachets a 50 euros,ça me fais peine quand je vois ça.

évidemment des fois ils se font un 2000 euros a l’étranger en Europe,ou au japon...
Mais quand tu vois une "star" qui chante dans un bar bruyant avec une sono de BiiiiiiiiP pour 50 tunes çà fais bizarre.

Alors arrêtons les jérémiades.
Toute façon ce système d’intermittent est mal foutue pour les musiciens,faudrait le revoir de fond en comble ou le supprimer pour autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Franky
Viva la música
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste

Nombre de messages 5920
Guitares Manuel Bellido, Camps FL11, Flamenco Rumba


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Lun 22 Juil 2013, 14:32

Merci à tous pour votre participations à ce sujet, il y a des réflexions intéressante.
Et je souligne une fois de plus que ce post n'est pas un coup de gueule, ni une jérémiade, il a simplement pour but d'informer et contester les médias de la désinformation qu'ils propagent à ce sujet.

Je considère aussi que nous avons de la chance d'être en France, et c'est justement pour cela qu'il faut conserver nos acquis afin de ne pas régresser sur le modèle des pays voisins ou les musiciens sont vraiment sous-estimé.

_ _ _ _ _______________ _ _ _ _
*valid*   partenaire du site Thomann :   Arrow  https://www.thomann.de/fr/index.html?partner_id=41370
Revenir en haut Aller en bas
Franky
Viva la música
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste

Nombre de messages 5920
Guitares Manuel Bellido, Camps FL11, Flamenco Rumba


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Lun 21 Oct 2013, 22:47

*b* 
Toujours dans un but d'information, 
car l'ensemble des médias font une interprétation simpliste du sujet et intoxique l'opinion public sur le bilan de l'annexe 8 et 10.
La preuve, j'en entend déjà parmi vous qui disent "encore des intermittents du spectacle qui se plaigne de leur situation..."

-Non, il n'est pas question de se plaindre, 
mais ce sujet peut aussi informer des personnes qui souhaitent un jour essayer de monter un dossier d'intermittents du spectacle, 
il faut se dire que avoir une fiche de paye avec écrit "musicien" c'est agréable mais c'est aussi se lancer dans un système fragile et précaire qui demande beaucoup d'investissement et de sacrifices.
 
Voici une vidéo qui concerne directement les professionnels du spectacle, employeur, employé, bénéficiaire et bénévole. 
je l'ai regardé en entier (plus de 2 heures) cette table ronde est instructive sur la situation actuelle et sur le fonctionnement des intermittents du spectacle. 

 
Revenir en haut Aller en bas
ceitun
J'arrive...
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste
  • Percussionniste

Nombre de messages 80
Guitares Daunade Flamenca, Torres negra, godin fretless.


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Dim 03 Nov 2013, 17:25

Peut être devrions nous tous adhérer au snam, qui est pour ainsi dire "dépeuplé" alors que ce syndicat est là pour nous défendre... Pas assez d'adhérent = aucun pouvoir. Je ne suis pas encore inscrit pour ma part (dégouté par certaines personnes et actions au sein des syndicats), mais j'y pense malgré tout fortement, car nous sommes solidaires mais désorganisés : Le Snam ne pourrait il pas nous fédérer ?

hasta siempre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Franky
Viva la música
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste

Nombre de messages 5920
Guitares Manuel Bellido, Camps FL11, Flamenco Rumba


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Mar 05 Nov 2013, 20:57

Oui, je crois que c'est une bonne réflexion, en effet il y a le SNAM-CGT :  http://www.snam-cgt.org 
Et perso j'envois aussi un chèque au CIP-IDF : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=3415 qui eux ne sont pas un syndicat mais un collectif.

Pour infos :
-Attention en ce moment ça "casse de l'intermittent" dans les administrations, et sa tire aussi dans les pattes des petites structures associative culturelle, hélas je sais de quoi je parle. 

Le véritable problème c'est qu'il n'existe pas de "statut musicien", même dans les catégorie d'auto-entrepreneur il n'y a pas de mention musicien,chanteur, danseur, et autre métier du spectacle vivant.

Evidemment faire seulement 10 dates dans l'année n'est pas un problème, mais lorsque cela devient comme nous une activité principale c'est toujours plus d’inconvénient pour être en régle.
Perso cette année j'ai joué plus, pour cotiser plus, en déclarant plus, pour toucher beaucoup beaucoup moins *E*
Revenir en haut Aller en bas
Tuco
Guitar'Actif
avatar

Masculin
Je suis :
  • Guitariste
  • Chanteur

Nombre de messages 654
Guitares String d'occase à 6 cordes...


MessageSujet: Re: intermittent du spectacle Mar 05 Nov 2013, 22:33

Si ça continue, on dira : "Intermittent de la misère"...

_ _ _ _ _______________ _ _ _ _
Celui qui me fait une entourloupette et me laisse la vie sauve, c'est qu'il n'a rien compris au señor Tuco...
Revenir en haut Aller en bas
 
intermittent du spectacle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flamenco Rumba - Forum Francophone  :: Messagerie-
Poster un nouveau sujet